•  
  •  
  •  
  •  

Le Maroc veut recevoir la 1ère course de Formule E en Afrique

Stéphane Roux, un des principaux organisateurs de l’épreuve WTCC sur la piste du circuit Moulay Hassan de Marrakech, a confié lors d’une interview à un site sportif, que la ville ocre ambitionne d’organiser la première course de Formule E en Afrique.

« Nous sommes en discussions pour la formule E. Les organisateurs de cette course sont intéressés par un circuit comme celui de Marrakech alors que l’Afrique est le seul continent où la série [Formule E] ne s’est pas encore établie », a révélé Stéphane Roux. « Les constructeurs sont également pour [l’organisation de la Formule E à Marrakech]. Parce que le marché de l’automobile marocain est en pleine croissance. C’est un parmi les quelques marchés dans le monde avec une croissance annuelle à deux chiffres après l’Inde et la Chine ».

Et l’organisateur d’avancer l’argument écologique estimant que le fait de recevoir la Formule E serait bénéfique pour le pays car le roi Mohammed VI est un grand soutien à la technologie verte. « Recevoir la Formule E trouvera son sens au Maroc. Marrakech accueillera la COP22 en novembre, ce qui est un grand événement. De plus, le roi Mohammed VI est très sensible aux énergies renouvelables et aux nouvelles technologies avec beaucoup de plans à grande échelle pour le pays notamment les infrastructures solaires à Ouarzazate qui sont parmi les plus importantes au monde », a confié Stéphane Roux.

Pour rappel, une course de Formule E est un championnat de course automobile utilisant des voitures monoplaces propulsées par un moteur électrique.

Et à noter qu’après sa remise aux normes de la FIA, le circuit Moulay Hassan va recevoir en mai prochain pour la 7ème fois, le championnat mondial des voitures de tourisme (WTCC). Nul doute qu’en voulant recevoir une course de Formule E, la Fédération royale marocaine des sports automobiles veut démontrer sa capacité à organiser des grands événements. Cela permettra au Maroc de se positionner comme un hub pour le sport automobile capable de recevoir une course de Formule 1, plus de 50 ans après la première qu’il avait accueillie en 1958 sur le circuit d’Aïn Diab.

Source : yabiladi

Route de Koulikoro
BP E3105 Bamako - MALI
Tél. : +223 20 24 67 68/ 20 24 28 56
Fax : +223 20 24 12 41 www.malienne-automobile.com
AK-Project - communication interactive