•  
  •  
  •  
  •  

Jean-Pierre Blanc, Directeur Technique de l’Atelier Mercedes-Benz : « J’ai eu la chance de prendre quelques cours de pilotage avec Alain Prost… »

PORTRAIT- Dans le bureau de Jean-Pierre Blanc, situé dans l’Atelier Mercedes-Benz de la Sénégalaise de l’Automobile, la photo d’une SLS AMG Roadster est affichée sur le mur, comme pour rappeler au visiteur qu’il se trouve dans un temple dédié à la réparation et à l’entretien des véhicules de l’une des marques les plus prestigieuses de l’histoire automobile.

Depuis la fenêtre, on aperçoit un technicien, la tête penchée sur un ordinateur, occupé à établir le diagnostic d’une Classe E 350. L’atelier ne désemplit pas... « On tourne autour de 10 à 12 voitures par jour », indique ce passionné qui a fait toute sa carrière au service de la marque à l’étoile. « J’ai commencé à travailler en 1978 chez un concessionnaire Mercedes. Je n’ai jamais cessé de travailler pour le constructeur depuis lors ».

Comme Obélix dans la potion magique, Jean-Pierre Blanc est tombé dans la mécanique quand il était petit. « Mon père était garagiste. C’était un "MRA" (mécanicien réparateur automobile) comme on dit en France. J’ai commencé à apprendre le métier avec lui, dès 14-15 ans », raconte-t-il. Et d’ajouter : « À l’âge de 18 ans, il m’a expliqué qu’il ne pouvait pas m’assurer une formation complète dans son garage. C’est comme ça que je suis entré chez Mercedes ».

Cours de pilotage avec Alain Prost

Comme nombre de ses collègues, avant d’être épris de mécanique, Jean-Pierre Blanc est un passionné d’automobile. Dans les années 70, il fait de l’assistance pour des courses de côtes. Son chemin croise celui d’Alain Prost. « Nous sommes de la même génération. J’ai eu la chance de prendre quelques cours de pilotage avec lui sur le circuit Paul Ricard en France, dans le département du Var », se souvient-il, un sourire aux lèvres.

Lorsqu’on lui demande d’évaluer les forces de l’atelier qu’il dirige, par rapport à d’autres garages et ateliers de Dakar, Jean-Pierre Blanc évoque principalement la technologie de pointe utilisée pour effectuer les diagnostics et les réparations des véhicules : « Mercedes est à la pointe de l’informatique. Nous nous devons de l’être aussi. Une Mercedes aujourd’hui, c’est plus de 80 calculateurs donc 80 ordinateurs dans la voiture. Nous avons 3 ordinateurs Mercedes avec des oscilloscopes pour pouvoir faire des recherches approfondies sur les véhicules. (…) Le technicien que vous apercevez travaille sur un outil nommé « Star’Diag ». Quand vous faites une interrogation, Mercedes aperçoit le chassis que vous êtes en train d’interroger et peut vous apporter une assistance en direct ».

Autre force de l’Atelier selon lui, la qualité de la formation des techniciens : « Nos techniciens sont tous qualifiés. Ils effectuent régulièrement des formations au Cameroun, avec des ingénieurs allemands ».

A l’Atelier Mercedes-Benz, Jean-Pierre Blanc et ses équipes vous reçoivent du lundi au vendredi, de 8h00 à 13h15, et de 14h30 à 17h15. Tél. +221 849 38 36

Le carnet de Jean-Pierre Blanc

Parcours

Jean-Pierre Blanc débute sa carrière en 1978 chez un concessionnaire Mercedes à proximité de Toulon, ville dont il est originaire. Il rejoint le Groupe Soeximex en 2004 et travaille pour la Malienne de l’Automobile à Bamako, puis la Sénégalaise de l’Automobile depuis 2010, comme Directeur Technique de l’Atelier Mercedes-Benz

Une passion

«  Je fais du bateau depuis 1968 avec mon père. J’avais 8 ans à l’époque. Je navigue pendant les vacances autour de l’île de Porquerolles. J’adore faire de la plongée à cet endroit ».

Un plat préféré

« Ma maman me faisait un poulet aux petits pois. J’adorais ça, avec de la salade »

Un film

«  Rush. C’est un film qui retrace le combat entre James Hunt et Niki Lauda en Formule 1 »

Un conseil aux jeunes qui veulent exercer le métier

« Être bien formé. Il y a beaucoup d’écoles de formation en mécanique. Mais aujourd’hui, il y a de plus en plus de compétences à avoir, comme des compétences en électronique. Ensuite il y a la passion. L’école donne une base mais il faut pouvoir évoluer constamment. Une personne qui reste sur ses acquis est vite dépassée ».

Route de Koulikoro
BP E3105 Bamako - MALI
Tél. : +223 20 24 67 68/ 20 24 28 56
Fax : +223 20 24 12 41 www.malienne-automobile.com
AK-Project - communication interactive